Où sommes nous ?

Retour

Installation sous Linux

La méthode la plus simple pour l'installation est de passer par Synaptic (installeur des packages d'Ubuntu) ou par un

apt-get install <produit>

... sauf qu'au moment où j'écris ces lignes (début 2010), les dépôts ne proposent que de vielles versions. Il faudra donc compiler soit même si l'on veut quelque chose de fonctionnel.

GPSim

GPSim est le seul outils qu'il est vraiment nécessaire de recompiler : la version fournie est antédiluvienne et ne reconnait pas beaucoup de PICs modernes. Et comme c'est aussi le premier que nous compilerons, je vais détailler pas par pas ...

Avoir un environnement de compilation

Généralement, le système ne contient pas tous les outils de compilation. On s'assurera d'avoir un environnement complet par

aptitude install build-essential

Évidemment, cette commande doit être lancée en tant que root.

Installer les dépendances nécessaires à la compilation

Le système gère pour nous les dépendances des applications installées : par exemple, GIMP a besoin de GTK pour fonctionner. Comme ici nous souhaitons faire une compilation à l'ancienne, il faut s'assurer que les dépendances de compilation sont elles aussi en place.  La commande suivante le fait pour nous

apt-get build-dep gpsim

Vu que l'installation de l'application se fera elle aussi en dehors de la gestion des packages d'Ubuntu, il est possible qu'il manque aussi des dépendances pour l'exécution. Dans ce cas, il "suffit" de faire une installation par un

apt-get install gpsim

puis de supprimer cette vielle version par un

apt-get remove gpsim

Dans le pire des cas, il est possible que les librairies du système soient trop obsolètes. Dans ce cas, il faudra les recompiler aussi manuellement en suivant la même procédure. Mais je l'ai pas fait et je ne le conseille pas, car c'est le meilleur moyen d'obtenir un système instable, certaines librairies étant utilisées par beaucoup beaucoup d'applications ou par Gnome lui-même.

Récupérer les sources

Les sources de GPSim sont téléchargeables depuis son site. On obtient un fichier .tar.gz que l'on extraira dans un répertoire temporaire.

tar xzvf ~/Téléchargements/gpsim-0.24.0.tar.gz
cd gpsim-0.24.0

Le tarball contient la dernière version "stable". On peut aussi essayer de compiler la version en cours de développement depuis SVN. Voir la doc sur le site.

Compilation ...

Reste plus qu'à compiler ... ce qui prendra un certain temps ... voir même un temps certain suivant la rapidité de votre machine.

./configure
./make

Installation

Par défaut, tout sera installé dans /usr/local/. On notera que ce répertoire n'est pas utilisé par apt-get et autre aptitude ce qui évitera tout conflit.

make install

On peut utiliser les vielles versions des dépôts pour les autres outils, leur compilation est donc totalement optionnelle. Cependant, voici quant même la procédure d'installation ... au cas où vous soyez bloqué par un bug résolu dans les versions récentes.

GPUtils

Les sources sont téléchargeable depuis sourceforge puis on applique la procédure habituelle.

apt-get build-dep gputils
./configure
./gmake
./gmake install

SDcc

Les sources sont aussi disponnibles sur sourceforge.

apt-get build-dep sdcc

Correction pour ça compile

Note Juillet 2010

Je suis passé à la version 2.7.9 qui n'a plus se problème ; je ne laisse ce chapitre que pour référence ...

La version 2.9.0 que j'ai téléchargé ne se compile pas. Il faut modifier le fichier .../sdcc/sim/ucsim/cmd.src/cmdlex.cc pour ajouter la ligne

#include <stdio.h>

entre les lignes

/* begin standard C headers. */
/* end standard C headers. */

La compilation

SDcc reconnait un nombre impressionnant de microcontroleurs. Cependant, pour accélérer sa propre compilation, je recommande de ne conserver que ceux dont on a besoin ... dans mon cas, j'ai tout viré à l'exception des PIC.

./configure --disable-mcs51-port --disable-gbz80-port --disable-z80-port --disable-avr-port --disable-ds390-port --disable-ds400-port --disable-xa51-port --disable-hc08-port

Puis, on compile et on install le tout.

./gmake
./gmake install

Piklab

Une fois de plus, les sources sont disponnibles sur sourceforge.

apt-get build-dep piklab

Comme la version de PIKLab proposée par Ubuntu est obsolète, il manquait une dépendance donc il a fallu que je fasse

apt-get install libusb-dev

puis j'ai lancé la compilation elle-même

cmake .
make
make install

Visitez :
La liste de nos voyages
Nos sorties Ski et rando
Copyright Laurent Faillie 2001-2014
N'oubliez pas d'entrer le mot de passe pour voir aussi les photos perso.
Contactez moi si vous souhaitez réutiliser ces photos et pour les obtenir avec une plus grande résolution.
Visites durant les 7 derniers jours Nombre de visites au total.

Vous pouvez laissez un commentaire sur cette page.