Retour

Fort Casso ou petit ouvrage de Rohrbach

le 28 juillet 2004

La visite

Même si la chose militaire n'est pas vraiment ma tasse de thé, il aurait été dommage de faire l'impasse sur ce fort : tout est à sa place et on n'a pas besoin d'avoir une grande imagination pour se plonger dans la vie quotidienne des soldats.
De plus, le guide qui nous accompagne est vraiment passionné par le lieu. Vraiment une visite à conseiller !
Donc une grand bravo à l'association donc voici le site http://casso.shorturl.com/. Site d'ailleurs très riche en détails et anecdotes sur la vie du fort.

Comme beaucoup d'ouvrages du même type, le fort de Casso fut livré à l'abandon pendant de nombreuses années et aurait pu disparaître si une association n'entreprit sa restauration en 1987. Et quelle restauration !

- 64 Ko -- 42 Ko -- 68 Ko -- 90 Ko -
La zone à surveiller
- 45 Ko -- 56 Ko -
- 62 Ko -- 67 Ko -- 70 Ko -- 43 Ko -- 139 Ko -- 74 Ko -

Inclus dans la fameuse Ligne Maginot, ce petit fort devait être doté à l'origine de 8 blocs de combat (5 blocs d'artillerie et 3 d'infanterie) mais sa construction s'arrêtera en 1935 avec seulement 3 blocs d'infanterie armées de 2 canons de 47 mm, 3 canons de 25 mm, mitrailleuses de 7,5 mm et fusils mitrailleurs de 7,5 mm. De plus, de nombreux équipements sont récupérés de la grande guerre : c'est vieux, souvent manuel mais toujours aussi meurtrier.

- 55 Ko -- 47 Ko -- 52 Ko -
La ventilation
- 84 Ko -
Escalier menant à
l'une des tourelle.
- 34 Ko -- 49 Ko -
La galerie sert aussi
de réfectoire.
- 46 Ko -
La galerie reliant
les différents blocs

A noter le revêtement des murs intérieurs ici en crépi qui a l'avantage de couper un peu le bruit tout en favorisant le moral des troupes amenées à rester enfermées pendant plusieurs semaines.

L'arrière : Le bloc II

Pas grand chose de la fortification en surface : juste un petit bloc qui sert à la fois d'entrée pour les hommes et le matériel, d'évacuation des fumées et d'antenne radio. Nous sommes coté ami donc les murs ne font qu'1 mètre d'épaisseur ... mais biensur, un fusil mitrailleur veille à toutes visites inopportunes.

- 39 Ko -- 37 Ko -- 40 Ko -- 49 Ko -
Les escaliers &
le monte charge
- 76 Ko -

Toutes les commodités qui permettent au fort de vivre en parfaite autarcie sont regroupées sous ce bâtiment.

L'avant : les blocs I & III

Le fort dispose de 2 blocs de combat, les blocs I & III, quasiment jumeaux si ce n'est la tourelle principale.

- 95 Ko -
un projecteur blindé
- 59 Ko -
Le bloc III
- 68 Ko -- 42 Ko -
Le bloc I
- 52 Ko -

Au moment de notre venu, seule le bloc I était visitable : la tourelle éclipsante a été parfaitement restaurée comme on peut le voir sur les photos. Elle était entièrement manuelle et était donc servie par une douzaine d'hommes.

- 48 Ko -- 38 Ko -
L'enorme contre poids
de la tourelle eclipsante.
- 45 Ko -- 55 Ko -
Les mitrailleuses jumelles
- 56 Ko -
- 50 Ko -- 37 Ko -
Le monte charge pour les munitions
à mains bien entendu
- 39 Ko -- 58 Ko -
Le poste de controle
- 48 Ko -
- 58 Ko -- 35 Ko -- 61 Ko -

Le bloc III disposait quant à lui d'une tourelle équipée de mitrailleuses. Etant asservie électriquement, 4 hommes seulement étaient nécessaires.


Visitez :
La liste de nos voyages
Nos sorties Ski et rando
Copyright Laurent Faillie 2001-2017
N'oubliez pas d'entrer le mot de passe pour voir aussi les photos perso.
Contactez moi si vous souhaitez réutiliser ces photos et pour les obtenir avec une plus grande résolution.
Visites durant les 7 derniers jours Nombre de visites au total.

Vous pouvez laissez un commentaire sur cette page.