Où sommes nous ?

Deporter le son

Ou l'utilisation de PulseAudio sur un serveur

Il m'arrive de bidouiller dans ma cave, ou tourne tranquillement mon serveur bPI, mais où la radio passe mal. Alors, l'idée m'est venue de déporter le son d'un de mes PCs vers le dit bPI ... Quelque chose qui se fait relativement facilement grâce à PulseAudio.
PulseAudio est un serveur de son qui s'intercale entre les logiciels qui génèrent le dit son et le driver de la carte sonore. Il permet de mixer plusieurs sources (son utilisation principale), de changer le nombre de canaux, mais surtout de transférer le son sur une autre machine ... le but est atteint.

Sur un ordinateur "Poste de Travail"

PulseAudio s'installe simplement en activant le USE pulseaudio : plus d'information dans le wiki de Gentoo. On ajoutera aussi media-sound/paprefs qui permet d'avoir une interface graphique pour activer les options de partage réseau. On peut (sans doute) ajouter les modules à la mano dans les fichiers de configuration de PulseAudio, mais je dois avouer que mes essais ont été infructueux ... je n'ai pas trop cherché non plus .

Dans l'onglet "Network access", "Make discoverable PulseAudio network sound devices available locally" rend accessible les périphériques son découverts par Avahi. L'inverse s'active dans l'onglet "Network Server".

On notera enfin que PulseAudio démarre en même temps que la session utilisateur et non par les scripts d'init du système comme les autres démons : ainsi les cartes son appartiennent à l'utilisateur local.

Sur le serveur (bPI)

Dans le cas d'un serveur, nous n'avons plus de session utilisateur sur laquelle nous appuyer : il faut donc lancer PulseAudio en tant que démon classique et faire toutes les configurations à la main. A nouveau, le WiKi de Gentoo sera notre guide.

Installation de PulseAudio

La première chose est d'installer PulseAudio avec les USEs suivantes :

Suivi d'un classique

emerge -va media-sound/pulseaudio

/etc/pulse/system.pa

Ce fichier contient la configuration de PulseAudio lorsqu'il est utilisé en mode serveur. Nous y ajouterons les modules suivants.

on notera les options

  1. auth-anonymous=1 - Autorise un accès anonyme ... je dois avouer ne pas avoir cherché plus loin, étant sur un réseau privé et sécurisé.
  2. auth-ip-acl=127.0.0.1;192.168.0.0/24 - on autorise l'accès uniquement par le loopback ou par notre réseau local.

Ce qui donne

load-module module-native-protocol-unix auth-anonymous=1
load-module module-native-protocol-tcp auth-ip-acl=127.0.0.1;192.168.0.0/24 auth-anonymous=1
load-module module-zeroconf-publish

Derniere confirmation

Les développeurs de pulseaudio ne veulent vraiment pas que nous l'utilisions en mode "système". Il faut donc confirmer que oui, nous savons ce que nous faisons, oui, on sait, c'est pas bien, mais oui, c'est ce que l'on cherche à faire, na !

Pour ce faire, il faut ajouter la ligne

PULSEAUDIO_SHOULD_NOT_GO_SYSTEMWIDE=1

dans le fichier /etc/conf.d/pulseaudio

Activation des sorties son

Si l'on tente de démarrer pulseaudio, il y a que nous restions dans le silence ... comme nous en avait averti Alsa :

No mixer config in /var/lib/alsa/asound.state, you have to unmute your card!

Deux utilitaires fournis par Alsa vont nous aider :

speaker-test -c2

Démarrage

# rc-update add pulseaudio
 * service pulseaudio added to runlevel default

puis

# service pulseaudio start
 * Starting pulseaudio ...                                                         [ ok ]

Alors, ça marche ?

Un petit tour dans Avahi-Discovery affichera la liste des périphériques réseaux exposées : les sink correspondent aux diffuseurs de son.

Ici on voit les 2 cartes de mon portable et celle d'un de mes BananaPI.

Et on peut voir qu'on a la même chose sous VLC.


Visitez :
La liste de nos voyages
Nos sorties Ski et rando
Copyright Laurent Faillie 2001-2017
N'oubliez pas d'entrer le mot de passe pour voir aussi les photos perso.
Contactez moi si vous souhaitez réutiliser ces photos et pour les obtenir avec une plus grande résolution.
Visites durant les 7 derniers jours Nombre de visites au total.

Vous pouvez laissez un commentaire sur cette page.