Où sommes nous ?

Retour

La Clusaz - Saison 2011/2012

14 Janvier 2012

Grand beau temps, parfait pour ma collègue Marilyn qui vient tater de neige Européenne.

Seule la jument est naze, bien glacée : Marilyn y aura beaucoup de mal, mais c'est un passage obligé pour aller sur les pistes bleues de l'Etales.

De mon côté, j'irai m'éclater ... une fois, sur le hors piste vers la noire ...

Les enfants apprécient leur cours.

21 Janvier 2012

Le temps est berk mais la neige, bien qu'un peu lourde est là en masse : 3 metres au sommet !

Nous trouverons notre bonheur sur les pentes de Fernuy : la neige y a rarement été aussi bonne !

Au retour, Joris arrive défait comme d'habitude, mais malheureusement, le groupe d'Océane aura 30' de retard.

28 Janvier 2012

Nous arrivons un peu plus tôt ce qui nous permet de faire une descente avec Célia & Léa : En suivant Océane (qui fonce comme on peut le deviner sur les vidéos), cette dernière retrouve l'assurance qu'elle avait perdu.

Les cours commencent : direction Balme pour les Papas et les Mamans.

La première descente permet de bien profiter de la peuf ... mais la seconde se fera dans un épais brouillard.

4 Février 2012

Froid polaire pour cet avant dernier cours.

11 Février 2012

C'est le dernier cours de ski ... mais Océane est malade et restera à la maison.

Pendant que Joris prend son dernier cours, Papa et les autres parents font la combe de Borderant : le froid est moins saisissant mais le vent de ces derniers jours fait que la neige est très dure.

On savait déjà qu'Océane avait sa 2nd étoile (on avait appelé l'ESF vu qu'elle ne pouvait pas venir). Pour Joris, Papa avait très peur car son moniteur trouve qu'il est trop petit ... et visiblement le considère un peu comme un bébé. Mais comme toute la technique est acquise, il a aussi sa 1er étoile .

13 Février 2012

Océane est toujours malade et reste donc à la maison. Joris pète la forme et veut étrenner sa nouvelle première étoile : nous voici donc sur les pentes de l'Etale.

Cette vidéo, prise sur la piste bleu qui borde le "Grand Laquais" est intéressante à plus d'un titre :

On remarquera que nombres de virages se font quasiment en parallèle (mais il le fait depuis un bon moment).