Où sommes nous ?

Mon reseau

Description de la topologie de mon réseau, les choix techniques.

Un petit historique

Mon tout premier réseau domestique est décrit dans ma vielle documentation sur TCP/IP : à l'époque, pas de connexion Internet, pas de DNS et encore moins de serveur web. Nous sommes au millieu des années 90.

Début des années 2000, nouvel appart, nouvelles machines et surtout connexion internet (NOOS avec ses merveilleux quotas d'un autre âge ). La topologie reste identique, mais une SUN sous NetBSD 1.6 sert de passerelle entre mes machines et Internet.
A noter que cette machine est restée ainsi exposée directement à Internet, 24/24 pendant 4 ans sans firewall ou anti-virus, sans qu'aucune attaque ne réussisse : ça fera sans doute rêver les windowsiens .

Le réseau actuel

Voici une vue simplifiée de la topologie actuelle de mon réseau.
Attention, il ne faut pas oublier qu'il s'agit principalement de matériel de récupération donc certains choix technologiques sont maintenant complètement obsolètes.

L'architecture de mon réseau est basée sur 2 hubs ethernet (mon vieux 9 ports et une récup du taf) qui desservent 2 zones géographiques différentes :

Entre les 2, un long câble coaxial. De plus, l'utilisation de hubs fait que toutes les machines doivent avoir la même vitesse et certaines d'entre elles ne font pas mieux que le 10Mb (l'Amiga, les VAX, ...). Donc 10 Mb/s pour tout le monde ...

Ma freebox (nommée ... "boite libre") donne accès à internet et fourni une protection minimale au reste du réseau. Elle est aussi reliée à la TV familiale et est donc une petit centre multi-média à bon compte. Je dédirais un billet sur sa configuration.

Au sous-sol, Ra, Helios et Bidule forment un cluster pour mon serveur web, mais aussi pour les services de base de mon réseau (DNS, DHCP, ...). En plus de leur propre adresse IP, est associé à l'un d'entre eux une adresse "flottante" nommée 'actif' qui permet d'identifier le noeud actif du cluster.
Ra et Helios sont des SUN sparc stations sous NetBSD alors que Bidule est un vulgaire PentiumIII sous Ubuntu.

Truc est un vieux serveur PentiumII sous NetBSD disposant d'un gros disque IDE de 160 Go, d'un graveur de CD et d'un lecteur de DAT SCSI. Il sert de sauvegarde pour tous mes sites web ainsi que pour mes photos. Ces photos sont aussi sauvegardées sur une baie de disque SCSI reliée à Daggon, une Sun Ultra30 sous Solaris10.
A l'origine, j'envisageais que mon cluster allume automatiquement Truc lorsque qu'une sauvegarde est nécessaire ... sauf que je n'ai jamais réussi à réveiller cette machine par WoL malgré que cette option soit présente dans le BIOS. Je subodore qu'il utilise un protocole propriétaire d'HP plutôt que des trames standards.

Evidemment, un onduleur protège tout ce beau monde (et c'est loin d'être un luxe quand on habite à la campagne ) : Actif est relié sur la sortie principale, l'équipement réseau et quelques machines importantes (les Amiga, Daggon) sur la sortie secondaire.


Visitez :
La liste de nos voyages
Nos sorties Ski et rando
Copyright Laurent Faillie 2001-2017
N'oubliez pas d'entrer le mot de passe pour voir aussi les photos perso.
Contactez moi si vous souhaitez réutiliser ces photos et pour les obtenir avec une plus grande résolution.
Visites durant les 7 derniers jours Nombre de visites au total.

Vous pouvez laissez un commentaire sur cette page.